AccueilAccueil>Yohan BIGNON obtient le Prix Jeune Chercheur 2016 de la Fondation du Rein

Yohan BIGNON obtient le Prix Jeune Chercheur 2016 de la Fondation du Rein

Yohan Bignon, Doctorant chargé de mission enseignement de l'UPMC travaillant au sein de l'équipe de Métabolisme et Physiologie Rénale, a obtenu le prix Jeune Chercheur 2016 de la Fondation du Rein. Ce prix de 30.000 € finance un projet de 2 ans ayant pour objectif d'étudier l'implication du stress du reticulum endoplasmique dans la maladie de Dent.

 

 La maladie de Dent est une pathologie rénale héréditaire caractérisée par une protéinurie et une hypercalciurie. Son évolution implique fréquemment l’apparition d’une néphrocalcinose et d’une néphrolithiase, pour aboutir généralement à l’insuffisance rénale. A l’heure actuelle, il n’existe aucune approche thérapeutique et les traitements proposés sont seulement symptomatiques.

A l’origine de la maladie de Dent se trouvent des mutations génétiques affectant le gène permettant la création d’une protéine appelée ClC-5. Cette protéine ClC-5 est majoritairement présente dans une partie du rein appelée le tubule proximal, dont le dysfonctionnement explique une grande partie du tableau clinique observé chez les patients.

Toutefois l’évolution de la maladie de Dent reste incomprise. Elle pourrait impliquer une forme de stress métabolique des cellules du tubule proximal de type « stress oxydatif » ou encore « stress du réticulum endoplasmique ». Ce stress serait lié à l’accumulation dans les cellules des patients de la protéine ClC-5 sous sa forme mutée et non-fonctionnelle.

Notre projet est donc focalisé sur l’étude de l’état de stress des cellules du tubule proximal de souris exprimant un type de mutation courant de ClC-5. Des biopsies de patients seront également analysées en ce sens. A terme, nos conclusions et notre modèle animal offriront la possibilité de développer des stratégies thérapeutiques pertinentes pour la maladie de Dent.

 


 

 

Les Outils